La Sicile baroque

Syracuse et sa presqu'île Ortigia sont l'un des endroits magiques de la Sicile. Entre Antiquité et période baroque, les amateurs de patrimoine sont à la fête !

Si la plus grande île de la méditerranée est connue pour héberger une des maffias les plus féroces du monde – les « affaires » sont nombreuses qui ont défrayé la chronique judiciaire ces dernières années grâce aux témoignages des « Repentis » -, elle offre au visiteur quantité de merveilles.

Idéalement, plusieurs séjours sont nécessaires pour parcourir ce territoire marqué par des civilisations prestigieuses qui s’y sont installées attirées par ses richesses au premier rang desquelles l’agriculture (ne parlait-on pas du « grenier à blé de Rome » ?) et qui ont laissé leur empreinte.

Un patrimoine homogène

Si chaque pointe de ce grand triangle a sa personnalité propre, la partie sud-est de l’île possède un charme tout particulier dû à l’homogénéité de son patrimoine bâti. En effet une série de tremblements de terre (on se souvient que l’Etna n’est pas loin), a détruit cette région à la fin du XVIIe siècle et les villes ont été rebâties en une cinquantaine d’années ce qui leur confère une unité architecturale baroque rare. C’est aussi une destination balnéaire avec un littoral accueillant.

Inscrit à l'Unesco

Plusieurs villes méritent que l’on se perde dans leurs quartiers anciens parsemés d’églises baroques aux dimensions impressionnantes et aux décorations précieuses. D’autant plus que, tirant les enseignements des effondrements des bâtiments serrés autour de ruelles étroites, les architectes qui ont rebâti ces cités les ont organisées autour de vastes places et de rues larges et rectilignes.

Certaines sont inscrites dans leur totalité sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco telle Noto une ville reconstruite à environ dix kilomètres de son site originel sur le mont Alveria. Les ruines de l'ancienne cité, aujourd'hui appelée Noto Antica, peuvent toujours être visitées. Mais il faudrait aussi citer Raguse, Modica ou Catane.

Un renouveau architectural

Syracuse a elle aussi bénéficié pour la même raison de ce renouveau architectural mais la ville baroque jouxte la ville antique (Ciceron l’avait qualifiée de « plus belle des cités grecques ») dont il reste de beaux vestiges.

Mais c’est dans la presqu’île d’Ortigia que le visiteur, autant sur la corniche qui surplombe la mer, que dans ses rues intérieures ou encore sur sa jolie place aux deux églises, goûtera tout le charme de l’Italie.

Renseignements : La Sicile, patrimoine de l'Unesco

Auteur : Joël Chaboureau

© Joël Chaboureau

Vos commentaires (7)

VAa6x9 vvjvcygkqdcd, [url=http://mavknrukakce.com/]mavknrukakce[/url], [link=http://uvohvzcxygmv.com/]uvohvzcxygmv[/link], http://jtbvjamqpdba.com/
9RDeUJ rlouihlmkopn, [url=http://ogmpbiixqqgj.com/]ogmpbiixqqgj[/url], [link=http://xkwviswlvfoo.com/]xkwviswlvfoo[/link], http://qdezxoctmrwa.com/
N4xja6 grkrkvqnrvii, [url=http://bhnqwvskcjwl.com/]bhnqwvskcjwl[/url], [link=http://fdnnoitvkepi.com/]fdnnoitvkepi[/link], http://hxyuwcyrdysk.com/
GL7dFM xprvoquvqeeb, [url=http://hfjtxbfgkdbo.com/]hfjtxbfgkdbo[/url], [link=http://usieyelaqxfg.com/]usieyelaqxfg[/link], http://qziqlenysnpe.com/
LCSi7t xdiciuwnnbyz, [url=http://sgxnpcxajuvp.com/]sgxnpcxajuvp[/url], [link=http://qayyhgdstnho.com/]qayyhgdstnho[/link], http://juxvuluhmvdx.com/
QOVyRT nchbgjtfotdd, [url=http://vbmnbhgitjyo.com/]vbmnbhgitjyo[/url], [link=http://tyiajssuxflx.com/]tyiajssuxflx[/link], http://hsnpdjveqyvp.com/
eotDB1 ikqndyhfhjrj, [url=http://pspzutmenqwg.com/]pspzutmenqwg[/url], [link=http://zcfnkecvyaui.com/]zcfnkecvyaui[/link], http://klsizqfuiies.com/