Les parapluies de Cherbourg

Les parapluies de Cherbourg

Au nord de la presqu'île du Cotentin, Cherbourg et sa rade sont résolument tournés vers la mer. Si la grande époque des compagnies transatlantiques est révolue, les croisières pourraient lui donner un nouveau souffle.

Situé au nord du Cotentin, Cherbourg affiche une belle vocation maritime que son immense rade symbolise. Il n’est pas rare d’y voir se croiser des voiliers anciens aux voiles de coton colorées, des kite-surf d’une grande modernité, des élèves des écoles prenant des cours d’optimiste, et des voiliers de croisière se formant à l’art de la régate.

Tous ces utilisateurs coexistent tranquillement avec les unités de la martine nationale toujours présente et bénéficient de l’abri de la rade dans une zone où les conditions de navigation peuvent être rudes (le raz Blanchard n’est pas loin…).

Escale transatlantique

Cherbourg a accueilli, pendant la grande époque des paquebots transatlantiques, entre les années 1930 et 1960, tout le gratin des voyageurs qui désiraient se rendre sur le nouveau continent. Une gare ferroviaire a été construite à proximité du port où des trains internationaux et des trains de luxe déposaient les voyageurs. Ils embarquaient ensuite sur les paquebots de la compagnie de la Cunard Line pour les États-Unis et le Royaume-Uni.

Une gare maritime a été construite quai de l'Ancien Arsenal (aujourd'hui Quai Joseph Lawton Collins) en 1912. Elle a été remplacée dans les années 1930 par ce qui reste le plus grand bâtiment art déco construit en France. Aujourd’hui, l’édifice, superbement restauré, accueille la Cité de la Mer.

La manufacture des parapluies

On se souvient tous du film  de Jacques Demy, « Les Parapluies de Cherbourg », palme d’or au Festival de Cannes en 1964. Cette belle aventure a incité Jean-Pierre Yvon, issu d’une famille de manufacturiers du cuir de Père en Fils depuis 1800 à Cherbourg, à créer en 1986 une manufacture de parapluies.

L’entreprise, fière de ses produits, organise des visites au cours desquelles, après avoir visionné un film d’une quinzaine de minutes, les participants découvrent les fabrications et les événements de la marque.

En mai prochain, un nouveau lieu ouvre au public. Il permet de présenter la manufacture, accueille une boutique, des expos, des conférences, le tout dans un très beau bâtiment ancré sur le quai.

Renseignements : Office du tourisme de Cherbourg au 02 33 93 52 02 – La Manufacture au 07 62 81 00 68

Auteur : Ignace Manca

© Jean Christophe Bordier/Cherbourg tourisme/©Man/Cherbourg Tourisme et ©Almo/Cité de la mer/Baptiste Almodovar

Vos commentaires (2)

Xqdy4N hpmlohtrimmf, [url=http://knydcaygttth.com/]knydcaygttth[/url], [link=http://gqrcpbypbais.com/]gqrcpbypbais[/link], http://fvltmftwgdho.com/
1qKqv7 qyvelflllscl, [url=http://bcetpowhkhpj.com/]bcetpowhkhpj[/url], [link=http://sqyimwrmplsy.com/]sqyimwrmplsy[/link], http://ohamhqjfdydx.com/