De bons outils pour travailler le sol

De bons outils pour travailler le sol

Travailler le sol est l’un des moment où le jardinier regrette d’avoir un dos. En effet, ce dernier se rappelle à lui par des douleurs qui ne s’estompent ni avec l’habitude ni avec l’âge.

Disposer du bon outillage est une assurance santé et une façon de retrouver du plaisir à faire tous les travaux. Pour travailler une petite surface (moins de 20-30 m2), une bêche, une fourche-bêche ou un louchet font l’affaire. Au dessus de 50 m2, la motobineuse est appréciée.

La bêche, auxiliaire indispensable

Pour retournez la terre, creuser des trous ou retailler des bordures de pelouse bien nettes, vous devrez vous munir d’une bêche. Préférez, si votre budget le permet, un outil en inox, qui pénètre facilement dans la terre.

Ceux dont la terre est difficile opteront plutôt pour un louchet. C’est une sorte de bêche dont la lame est un peu plus étroite, un peu plus haute et un peu plus solide. Revers de la médaille, il est aussi plus lourd, car le métal est plus épais.

La fourche bêche sera une solution pour les jardins où la terre lest ourde ou bien très caillouteuse. Elle exige en effet moins d’efforts pour pénétrer dans le sol. Elle servira aussi à étaler le compost, épandre les paillis, creuser des trous de plantation et aérer la pelouse, sans blesser les racines.

La biogrif’ pour les dos fragiles

Ceux qui ont le dos fragile s’intéresseront à la Biogrif’ à 5 dents (Leborgne), qui permet de décompacter la terre sans la retourner et surtout sans avoir à se baisser. Le principal effort consiste à enfoncer les 5 dents en acier trempé dans le sol en appuyant sur la monture de l’outil avec le pied.

Il suffit ensuite de tirer les manches en arrière, en gardant le dos bien droit, tout en effectuant des mouvements de gauche à droite pour briser les mottes de terre. Deux fois plus large qu’une fourche à bêcher, cet outil permet de travailler plus de terre.

Travailler au bon moment

Quelle que soit votre manière de travailler la terre et surtout si la votre est argileuse, choisissez le bon moment pour intervenir. Vous verrez qu’il y a des périodes où elle est impossible à « ouvrir » (trop dire, trop sèche, ou bien au contraire trop humide et trop collante). Couvrez-la alors avec du compost mûr et attendez. Les terres sableuses en revanche se travaillent à tout moment.

Auteur : Ignace Manca

© Thinkstock

Vos commentaires (1)

cet outil appelé “grelinette” a largement inspiré de nombreux fabricants qui le nomment fourche écologique, biogrif, biofourche… Doté de deux manches, il permet d’ameublir la terre tout en préservant l’ordre des couches et les vers de terre. Il est plus efficace en terre pas trop lourde et compacte, déjà assez bien structurée. L’outil convient particulièrement bien pour ameublir la terre sommairement avant un semis d’engrais vert et très ergonomique.