Eliminer les taches sur une moquette

Eliminer les taches sur une moquette

Moquette ou tapis, les solutions sont les mêmes pour remédier à un accident souvent bête mais aux conséquences parfois graves.

Alcool. Appliquez un détergent dilué que vous absorberez avec du buvard ou un papier absorbant. Puis appliquez un mélange moitié vinaigre moitié eau, que vous épongerez de la même façon.

Boue. Laissez sécher, brossez et aspirez. Puis nettoyez la marque restante avec de l’alcool à brûler ou de l’eau vinaigrée. Rincez et séchez.

Bougie. Enlevez au couteau ou avec une lame de cutter. Pour faire disparaître toute trace, recouvrez ensuite d’un buvard et passez un fer tiède pour que la cire fonde et soit absorbée. Finissez en frottant à l’essence de térébenthine.

Café ou thé. Appliquez un jet d’eau de Seltz ou de l’eau gazeuse. Autre méthode : tamponnez-la tache sur votre tapis avec un mélange moitié alcool, moitié vinaigre blanc.

Chewing-gum. Commencez par prendre un glaçon pour durcir le dépôt collant qui se laissera ensuite décoller plus facilement avec un couteau. Puis retirez le reste au white-spirit ou à l’acétone en frottant doucement.

Encre. Si l’encre est rouge, appliquez de la moutarde que vous laisserez agir quelques heures avant de laver. Pour une encre noire, utilisez un chiffon mouillé dans du lait bien chaud. Dégraissez ensuite à l’essence de térébenthine. Vous pouvez aussi saupoudrer avec du sel fin ou remplacer le lait par du citron. Mouillez, laissez agir deux jours et nettoyez avec une éponge imbibée de térébenthine.

Graisse. Nettoyez avec un chiffon imbibé de white-spirit, puis passez au shampooing. Vous pouvez aussi recourir à l’argile : remplacez le petit tas de poudre versé sur la tache, au fur et à mesure qu’il s’imbibera de gras.

Œuf. Tamponnez la tache avec de l’eau ammoniaquée et séchez avec un linge doux.

Peinture. Ramollissez les taches avec un coton imbibé de white-spirit s’il s’agit d’une peinture glycérophtalique ; de vinaigre blanc s’il s’agit d’une peinture vinylique ou acrylique. Grattez ensuite, délicatement, avec une petite brosse métallique. Coupez les poils irrécupérables.

Sang. Imbibez la tache avec du vinaigre blanc. Si la trace est ancienne, recouvrez-la de bicarbonate de soude humecté d’eau. Sur un tapis de couleur très claire, tamponnez avec de l’eau oxygénée (un volume d’eau oxygénée pour 10 volumes d’eau pure).

Stylo à bille. Frottez avec du white-spirit, en changeant très régulièrement d’endroit sur votre chiffon pour qu’il reste bien propre.

Urine. Le chiot de la maison a encore fait des siennes ? Lavez l’emplacement à l’eau chaude, ou mieux, à l’eau gazeuse, épongez, puis appliquez du vinaigre blanc pur.

Vin ou fruits rouges. Ce n’est pourtant pas la même chose, mais c’est la même recette : frottez avec un coton imbibé de vinaigre blanc.

Le truc en plus. Vous craignez que les couleurs de votre moquette ne s’estompent au nettoyage ? Ajoutez une cuillerée à café de vinaigre ou d’ammoniaque à votre shampooing. Autre solution : saupoudrez 250 g de bicarbonate de soude et 250 g d’argile blanche. Frottez avec une brosse pour faire pénétrer. Laissez poser 4 heures, puis passez l’aspirateur. Frottez ensuite avec un peu de vinaigre pour raviver les couleurs.

Auteur : Joël Chaboureau

© Thinkstock