Les meilleures plantes pour maigrir

 Les meilleures plantes pour maigrir

Si la plante miracle n’existe pas, certaines peuvent vraiment aider à maigrir. Voici celles à privilégier et comment les utiliser pour des résultats rapides.

Brûle-graisses, diurétiques ou coupe-faim naturel, les plantes minceur font pencher la balance du bon côté.

Le guarana pour brûler les graisses

Le guarana est la plante minceur par excellence. Pourquoi ? Parce que la caféine, présente dans la graine en grande quantités, active la combustion des corps gras et stimule la libération des catécholamines, en particulier de l’adrénaline, qui permet à l’organisme de brûler des graisses. Autre bon point du guarana : la caféine booste l’organisme, souvent mis à rude épreuve pendant un régime amaigrissant.

Comment l’utiliser : prendre 2 à 4 gélules à 200 mg d’extrait sec par jour avec un grand verre d’eau, jusqu’à obtenir les résultats escomptés.

Contre-indications : en cas d’hypertension, demandez conseil à un médecin avant de consommer du guarana. Par ailleurs, mieux vaut éviter sa prise après 17 h (risque de difficultés d’endormissement).

Le konjac, un coupe-faim naturel

Le tubercule de konjac, cultivé en Asie, est constitué de fibres qui ont la capacité d’absorber au moins soixante fois leur poids en eau. Le konjac, pauvre en calories, augmente ainsi la sensation de satiété.

Comment l’utiliser : il est conseillé de manger, pour leur teneur en eau, quelques crudités avant d’avaler 1 g de poudre de konjac avec un verre d’eau. Ainsi, le produit reste dans l’estomac et ses fibres gonflent. A la clé, une sensation de satiété, qui coupe net l’envie de se resservir.

Contre-indications : à éviter si vous souffrez de constipation, sans qu’un diagnostic précis ait été porté. En revanche, il peut aider les transits « paresseux », atteints d’une constipation banale.

L’ispaghul, anti-sucres

Riches en mucilages, les graines d’ispaghul favorisent la perte de poids. En présence d’eau, ces substances végétales forment dans l’estomac un gel non assimilable par l’organisme. La plante peut ainsi être utilisée comme coupe-faim naturel et pour ralentir l’assimilation des sucres et des graisses.

Comment l’utiliser : prendre 2 à 3 g de poudre totale sèche micronisée par jour avec un grand verre d’eau, dès que la sensation de faim intervient (en dehors des repas), jusqu’à obtenir la perte de poids escomptée.

Contre-indications : l’ispaghul est contre-indiqué en cas de douleurs abdominales de cause inconnue, d’occlusion intestinale ou dans certaines affections de l’intestin ou du côlon.

Mise en garde
Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Respectez les posologies et indications. En cas de doute, demandez conseil à un pharmacien.

Auteur : Laurence Katona

© Thinkstock

Vos commentaires (1)

5OrFFp xzfjguuasgyn, [url=http://nsztnoetftvp.com/]nsztnoetftvp[/url], [link=http://jobmfarwlhzi.com/]jobmfarwlhzi[/link], http://nykovsvcsbqs.com/