Coût de la vie : des évolutions en trente ans

Coût de la vie : des évolutions en trente ans

Contrairement au discours classique (tout augmente sans arrêt, c’est un scandale !), le coût de la vie ne s'est pas dégradé sensiblement sur les trente dernières années.

L’association UFC-Que choisir a passé à la moulinette les prix de nombreux produits en comparant le temps le temps travail (calculé sur la base du salaire médian des Français)  nécessaire pour acquérir ce produit. Et l'étude le compare au même produit de 1984.

Résultat : la majorité des prix des produits de consommation courante sont aujourd'hui au même niveau ou moins chers à acquérir. Ainsi, le prix de la baguette de pain n'a pas varié en trente ans. Il fallait 3 min de travail pour acheter une baguette de 250 g en boulangerie en 1984, idem aujourd’hui. 

La consommation a changé

Mais la structure de la consommation a changé. On dépense moins pour se nourrir, se vêtir ou se déplacer mais davantage pour communiquer, peut-on lire dans l'étude. En revanche, des dépenses nouvelles sont apparues comme le téléphone mobile ou la connexion à Internet.

Globalement donc, les prix ont beaucoup chuté dans le secteur de la chaussure et de l’habillement, dans ceux de l’électronique ou de l’alimentation. Mais ils ont augmenté pour le logement – il fallait 13,3 ans pour acquérir un logement de 76 m2 à Paris il y a trente ans, 23,5 ans aujourd’hui…- , la facture d’eau ou la taxe d’habitation. 

Le budget consacré à l'achat d'une voiture est moins important, en partie car les Français changent moins souvent de voiture. Mais les sommes consacrées aux réparations, au parking et à l'assurance sont plus élevées. Le budget auto représente 11 % des dépenses contre 13 % en 1984.

Auteur : Igor Marais

© Thinkstock