Personnes âgées : se faire aider pour rester chez soi

Se faire aider pour rester chez soi

Rester chez soi est le souhait exprimé par la plupart des personnes âgées qui rechignent à quitter le domicile dans lequel ils se sentent bien. Des aides existent pour que ce souhait se réalise.

Vieillir sereinement chez soi, dans son cadre familier, proche de ses amis et de sa famille, c’est le souhait bien naturel de la plupart d’entre nous. Et c’est tout à fait possible… à condition de ne pas mettre son point d’honneur à se débrouiller seul.

Le plus souvent, ce sont les femmes qui refusent l’aide d’une tierce personne dans leur maison. Elles déclarent qu’elles ont toujours su s’en tirer et qu’il n’y a pas de raison pour que ça ne continue pas.

Il faut du temps pour s’avouer que repasser fait trop souffrir le dos, qu’on a du mal à faire son lit voire à enfiler un collant. Et personne ne souhaite trop peser sur ses proches.

Où et par qui se faire conseiller ?

Les professionnels savent gérer les situations délicates. Il ne faut pas hésiter à les consulter.

• Centre communal ou intercommunal d’action sociale (CCAS ou CIAS). Cette institution gère des services et des établissements pour personnes âgées et connaît les structures privées qui existent sur son territoire. Elle sait donc où aiguiller chacun en fonction de ses besoins. Elle participe aussi à l'instruction des demandes d'aide sociale légale et les transmet aux autorités compétentes.

• Centre local d’information et de coordination (CLIC). Il s’agit d’un guichet d’accueil où il est possible de poser toute question sur ce qui concerne les retraités, les personnes âgées et leur entourage. Il informe, oriente et facilite les démarches auprès des services locaux. Il peut aussi être à même d’évaluer les besoins et d’élaborer un plan d’aide, assure son suivi en lien avec les intervenants extérieurs qu’il coordonne (Conseil général, CCAS, services de l'Etat, caisse d'assurance retraite et de la santé au travail : Mutualité sociale agricole, services de maintien à domicile, hôpitaux, réseaux de santé).

• Service social des caisses de retraite de base et complémentaires. Il conseille, oriente et peut, sous conditions de ressources, accorder une aide financière.

• Point info famille. Ce sont des lieux destinés à favoriser l’accès à l’information et à simplifier les démarches quotidiennes en indiquant les points d’information capables d’orienter rapidement et efficacement vers les structures adéquates. Trouver le point Info famille le plus proche de chez vous : www.solidarite.gouv.fr (cliquer sur « Famille Enfance » puis Dossiers / Soutien à la parentalité / Les points info famille)

Se simplifier la vie avec les services à la personne

Aujourd’hui, il existe toute une palette de services, destinés à tous, des enfants aux personnes âgées et dans lesquels puiser selon ses besoins.

La question principale est celle de la qualité du service rendu bien que la tendance soit à la formation et à la professionnalisation.

Les différents services rendus vont du ménage et repassage à la garde-malade  en passant par la promenade d’animaux de compagnie, le jardinage ou l’assistance informatique.

Attention toutefois : trop de services à domicile et on se retrouve enfermé chez soi à ne plus rencontrer personne ! Mieux vaut aller chez le coiffeur que se faire coiffer chez soi. Mieux vaut se faire accompagner à la bibliothèque que recevoir des livres à domicile.

Coups de pouce fiscaux et sociaux

Réduction d’impôt sur le revenu. 50 % de réduction sur les sommes versées au titre des services à la personne, retenues dans la limite de 12 000 € par foyer fiscal (somme majorée de 1 500 € par personne à charge, dans la limite de deux) ou de 20 000 € pour les personnes dépendantes.
​• Exonération de cotisations patronales de Sécurité sociale si l’employeur ou son conjoint ont plus de 70 ans, s’il a plus de 60 ans mais est obligé de recourir à l’assistance d’une tierce personne pour les actes ordinaires de la vie, s’il est titulaire d’une carte d’invalidité à 80%, s’il est bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

À qui s’adresser ?

Le gré à gré : on est employeur. On recrute la personne et on gère tout.

On passe par un organisme mandataire : on est un client utilisateur mais on est l’employeur de la personne. Le mandat de l’organisme consiste à proposer un intervenant et à prendre en charge les démarches administratives.

On passe par un organisme prestataire : on est client consommateur. On paye un organisme qui se charge d’effectuer la prestation. La personne qui vient au domicile est sa salariée.

Payer avec le CESU

Le Chèque emploi service universel (CESU) permet d’acquitter tout ou partie du montant des services fournis par une association ou une entreprise agréées au titre des services à la personne ou au particulier directement employeur de déclarer et de rémunérer son ou ses salariés employés à domicile. Il existe deux types de CESU.
• Le CESU déclaratif. Une fois le salarié à domicile réglé par chèque, son employeur adresse un à l’Urssaf un bordereau pour déclarer sa rémunération. Il n’est utilisable qu’en France métropolitaine ; dans les départements d’Outre-mer, le particulier employeur effectue ses déclarations sociales au moyen du Titre de travail simplifié (TTS). Pour adhérer au dispositif, remplir une demande à sa banque ou directement sur www.cesu.urssaf.fr.
• Le CESU préfinancé. Nominatif, il fonctionne à la manière d’un ticket restaurant : il a une valeur faciale, son montant est prédéfini. Il est distribué soit gratuitement soit moyennant une participation par des caisses de retraite, des mutuelles, des organismes de prestations sociales ou proposés par des employeurs et des comités d’entreprise. 

©Thinkstock

Vos commentaires (4)

YNBmLP gxfqxgmqbfxl, [url=http://ymwdimlmevlh.com/]ymwdimlmevlh[/url], [link=http://dgoztleidsib.com/]dgoztleidsib[/link], http://buoorgcrupsy.com/
V646dE qvhgxqelppap, [url=http://vzbjbrlfjaus.com/]vzbjbrlfjaus[/url], [link=http://axwzpfhialvv.com/]axwzpfhialvv[/link], http://wyrkmmhdwoux.com/
D7OCg9 zrrckmqgotoy, [url=http://dohdbxnxmtey.com/]dohdbxnxmtey[/url], [link=http://rqgpsrwqawjy.com/]rqgpsrwqawjy[/link], http://zzxcopyxudgr.com/
IH08qB ovkejiojburg, [url=http://cyycqagaptzi.com/]cyycqagaptzi[/url], [link=http://bumdbiiixpbe.com/]bumdbiiixpbe[/link], http://zclicdqorjji.com/
En savoir plus sur les solutions du Crédit Agricole