L'aide à domicile sous toutes ses formes

L'aide à domicile sous toutes ses formes

L'aide à domicile recouvre une multitude de services. Chacun répond à un besoin précis de la vie courante.

Depuis quelques années, les pouvoirs publics ont décidé d'optimiser le système d'aide à domicile aux personnes dépendantes. L'objectif est d'organiser un soutien adapté à chaque besoin particulier.

PSD et APA

L'aide ménagère à domicile est réservée aux personnes légèrement dépendantes, tandis que la prestation spécifique dépendance (PSD), créée en 1997, s'adressait aux personnes qui ne peuvent plus assumer seules les gestes quotidiens. La première relève de l'aide sociale ou partiellement des caisses de retraites, la seconde de l'aide sociale du département.

Depuis le 1er janvier 2002, et en fonction de la loi du 20 juillet 2001 (J.O. du 21), l'aide personnalisée d'autonomie (APA) remplace la PSD. Contrairement à la PSD, l'APA n'est pas soumise à condition de ressources.

Toutefois, si vous bénéficiez de la PSD, vous pouvez demander à bénéficier de la nouvelle allocation ou continuer à percevoir la PSD. Depuis le 1er janvier 2004, les bénéficiaires de la PSD n'ayant pas fait de demande voient leurs droits à l'APA automatiquement examinés.

L'aide ménagère à domicile

La personne dépendante peut recourir à l'aide d'un tiers pour s'occuper de l'entretien de son logement, de son linge, de ses courses, de la préparation de ses repas et de ses démarches administratives. Ce tiers interviendra également pour l'aider à se lever, se coucher, marcher, se laver, prendre ses repas...

Cette aide est assurée par des prestataires de services conventionnés : associations d'aides ménagères et CCAS.

Les conditions pour bénéficier de l'aide ménagère

Il faut distinguer deux cas selon les revenus de l'intéressé :

Pour les personnes dont les ressources excèdent 8 907,34 euros par an pour une personne seule ou 14 181,30 euros pour un ménage (montants en vigueur au 1er avril 2011), l'aide est financée par la caisse de retraite.

Pour les titulaires d'une pension personnelle ou de réversion du régime général de la Sécurité sociale il s’agit de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav), ou la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat), selon que la personne habite en Île-de-France ou en province.

La caisse évalue sa participation en fonction du nombre d'heures d'aide à domicile nécessaires à la personne dépendante et ses revenus.

Pour éviter à l'intéressé de faire l'avance des frais, la caisse versera sa contribution à l'association conventionnée ou au CCAS, lequel facturera ensuite le complément à la personne concernée.

Les personnes dépendantes disposant de ressources inférieures à 8 907,64 euros par an (14 181,34 euros dans le cas d'un ménage) peuvent bénéficier d'une aide ménagère. Mais dans ce cas, c'est le département qui financera cette assistance.

La participation de l'intéressé est fixée par arrêté du président du conseil général. La demande s'effectue auprès de la mairie ou d'une association d'aide ménagère à domicile. Pour connaître les adresses de ces organismes, contactez votre mairie, la Cnav, ou votre Cram.

L’aide ménagère ne peut pas être accordée si la personne bénéficie déjà de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Les soins à domicile pour les personnes malades

Les services de soins à domicile interviennent sur prescription médicale pour des personnes alitées ou très dépendantes. La moitié des bénéficiaires de cette aide ont plus de 85 ans. La prise en charge suit souvent une hospitalisation, une maladie ou une chute.

En principe, les soins à domicile sont réservés aux plus de 60 ans, mais il est possible d'en bénéficier avant cet âge, après avis du médecin-conseil de la caisse d'assurance.

Ces soins sont dispensés par des aides-soignantes sous la responsabilité d'infirmières. Il s'agit de la distribution de médicaments, de la prévention d'escarres (plaies qui se forment en raison d'une immobilité permanente), de piqûres, de coupe d'ongles...

Les conditions pour en bénéficier

La procédure est la suivante : le médecin traitant doit d'abord constater la nécessité de soins à domicile et les prescrire. Puis, il enverra une demande de prise en charge à la caisse d'assurance maladie.

A noter : Cette allocation peut se cumuler avec l'Apa. En effet, cette dernière constitue une aide matérielle (surveillance, assistance dans les tâches quotidiennes) distincte des soins de santé.

Toutefois, le fait de recevoir des soins à domicile aura une incidence à la baisse sur le montant de l'Apa, car elle est attribuée compte tenu de l'environnement et des aides dont la personne âgée peut bénéficier.

L'hospitalisation à domicile (HAD)

L'HAD s'adresse en particulier à des malades hospitalisés qui ont besoin d'une surveillance permanente et de soins fréquents à leur retour au domicile.

Elle leur permet d'écourter leur séjour à l'hôpital, tout en bénéficiant des services d'une équipe médicale et soignante ainsi que d'un matériel adapté, 24 heures sur 24. Ces soins se font en liaison avec l'hôpital.

Ces malades peuvent bénéficier d'une prise en charge à 100 % par la caisse d'assurance maladie ou par l'aide sociale.

Les conditions pour en bénéficier

Ces conditions varient selon l'établissement dans lequel l'intéressé est hospitalisé.

La garde à domicile

C'est une aide financière qui permet à la personne dépendante d'employer un tiers à domicile, qui sera chargé de veiller sur elle.

Cette prestation est attribuée en cas de sortie d'hôpital, maladie chronique, absence momentanée de la famille...

Les conditions pour en bénéficier

Cette aide est attribuée aux personnes âgées d'au moins 55 ans, titulaires d'une pension de retraite qui disposent de ressources inférieures à 1 860 euros par mois pour une personne seule, ou 2 790 euros par mois pour un couple.

La caisse d'assurance vieillesse prend en charge 80 % de la dépense engagée sans pouvoir dépasser 1 430 euros par personne.

Pour y avoir droit, contactez la Cnav si vous résidez en Île-de-France ou la caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) si vous habitez dans les autres régions.

Le retour à domicile après hospitalisation

L’aide au retour à domicile après une hospitalisation (ARDH) permet aux personnes qui ont été hospitalisées un retour à domicile facilité. Il s'agit d'une aide à court terme : 3 mois au plus.

Les conditions pour en bénéficier

Les retraités de plus de 55 ans, affiliés à titre principal au régime général, qui reviennent à domicile après une hospitalisation peuvent bénéficier de cette aide.

Celle-ci est demandée par le service social hospitalier, avant le retour de la personne chez elle, et adressée à la caisse de retraite. Un plan d’actions est mis en place selon les besoins du malade. Le montant de l’aide peut atteindre 1 800 € pour 3 mois. Une participation financière est demandée, en fonction des revenus de la personne.

Auteur : Pierre Duborn

© Thinkstock

Vos commentaires (969)

gqjcsM zltlyiaawzbb, [url=http://gnjrrsagabxq.com/]gnjrrsagabxq[/url], [link=http://zottnyakktig.com/]zottnyakktig[/link], http://wbrdwhprzeky.com/
b4xu8J http://www.FyLitCl7Pf7kjQdDUOLQOuaxTXbj5iNG.com
We'd like to invite you for an interview generic domperidone kx "We have high hopes that he's still alive," Deputy Albert Martinez of the Riverside County Sheriff’s Department told The Press-Enterprise. "If you have water and shade, you can survive these elements."
Can you put it on the scales, please? does 50 mg amitriptyline look like gw Morris, who was drafted in the 6th round out of Florida Atlantic, had a fantastic rookie year, rushing for 1,613 yards and 13 touchdowns. His effort in guessing who Harper was, however, was tackled for a loss.
Languages buy motilium online eb "We're gratified that the court has conclusively dismissed this case," Amazon spokeswoman Mary Osako said. "We look forward to continuing our focus on delivering the best possible appstore experience to customers and developers."
I can't hear you very well buy motilium online nw The money is to be spent primarily in regions that have heavy air pollution and high levels of PM 2.5, the state-run China Daily newspaper quoted Wang Jinnan, vice-president of the Chinese Academy for Environmental Planning as saying. Wang helped draft the plan.
Did you go to university? motilium pharmacy nd The global way forward is through cooperation comparable to the creation of the liberal trading orders in the years after World War Two. The West — once the world’s biggest producer and consumer — could stimulate world growth. In the mid-2020s Asia — already the world’s biggest producer and soon to be the world’s biggest consumer — will be strong enough to drive the world economy forward. But today we are at a transition point. The majority of production is now outside of the West. But with the majority of consumption still in the West, neither the West nor the emerging markets can prosper in isolation from each other. China and America should return to the idea pioneered by the G20 of 2009: a global growth compact under which China agrees to boost growth, increasing its consumer imports in return for America and Europe boosting growth through expanding investment and infrastructure The IMF calculated that strategy would increase growth by 3 percent over 3-4 years and create up to 50 million jobs. Today inflation is low, there is surplus of savings and if, as one study suggests, the United States could increase its share of China’s imports from its current 7 percent to 10 percent, that increase alone would over time boost U.S. exports by an additional $100 billion, and support almost 500,000 new jobs, a win-win for both countries.
On another call tetracycline 250 mg shortage cv But many supporters of organic and conventional agriculturehave warned for years that genetically altered crops aremingling with and eroding the supply of non-genetically alteredseed. They pointed to alfalfa as especially difficult to keepseparate because of the perennial nature of the crop.
I'd like to apply for this job bimatoprost ophthalmic solution 0.03 buy my Earnings released after the market's close by Google boosted shares of the world's No. 1 Web search engine 6.9 percent to $950.94 in extended-hours trading. Google saidconsolidated revenue increased 12 percent to $14.89 billion evenas losses deepened at its Motorola mobile phone business. [ID:nL1N0162E7]
Accountant supermarket manager tetracycline 250 mg for acne nx Prof Chris Ham, chief executive of the King’s Fund think tank, said: “Bringing in experienced NHS managers has huge potential as long as they are given enough time to bring about change and have enough resources, and, crucially, their own hospitals are able to have the right leadership while their focus is elsewhere.”

Pages